analyse comparée de communes avoisinantes

analyse comparée de communes avoisinantes

L’un des objectifs de notre projet était également de réaliser une analyse comparée. L’idée est de visiter des médiathèques inscrites ou non dans le concept de « troisième lieu » afin de reprendre des idées pertinentes à la mise en place de ce concept au sein de la médiathèque de Vasselay. Pour cela, nous avons réalisé un tableau comparatif entre Vasselay, Bourges, Pigny et Saint-Doulchard que vous pouvez retrouver.

Pour cela, Maxime Minois nous a accompagné et nous avons décidé de visiter une médiathèque « troisième lieu » qui n’a pas les mêmes caractéristiques démographiques que Vasselay pour mieux appréhender la notion de « troisième lieu ».

Nous avons ensuite visité la médiathèque de Bourges qui n’est pas inscrite dans le concept de « troisième lieu » afin d’identifier les choses à ne pas refaire dans la médiathèque de Vasselay.

Enfin, nous avons visité la médiathèque de Pigny rejoignant Vasselay en de nombreuses caractéristiques. Cette dernière est inscrite dans le concept de « troisième lieu » et nous a permis d’identifier des éléments tels que l’emplacement du mobilier et l’organisation de la médiathèque.

Nous avons réalisé une analyse démographique de chaque commune où nous avons visité des médiathèques, afin de savoir si nous pouvions transposer les concepts «troisième lieu» à Vasselay. Ainsi, vous pouvez retrouver notre analyse démographique de Vasselay.

Pour commencer, Saint-Doulchard est une commune en périphérie de Bourges qui n’a pas les mêmes caractéristiques démographiques que Vasselay. Pour autant, la médiathèque est inscrite dans le concept de « troisième lieu », c’est pour cette raison que nous avons souhaité l’intégrer à notre analyse comparée.

En effet, cette médiathèque s’est inscrite en 2012 dans le concept de « troisième lieu ». Pour cela, il a fallu tenir compte des contraintes de bâtiment et réaménager l’espace de manière à accueillir les habitants et à leur donner envie de s’imprégner des lieux.

Ensuite, Bourges est la plus grosse commune parmi Saint-Doulchard, Vasselay et Pigny. Nous avons souhaité l’intégré à notre analyse comparée puisque c’est une médiathèque qui ne s’inscrit pas dans le concept des bibliothèques « troisième lieu », possédant malgré tous des avantages et des inconvénients.

Nous avons voulu la visité pour se rendre compte des éléments à ne pas reproduire à la médiathèque de Vasselay.

A travers nos analyses, nous nous sommes aperçus que seul Pigny présentait un territoire semblable à celui de Vasselay, car ce sont deux communes rurales et en périphérie de Bourges. Ce sont pour ces raisons que nous avons souhaité l’intégrer à notre analyse comparée.

Après avoir analysé les données démographiques de ces quatre communes, nous avons réalisé des schémas de champs de forces. Cela nous a permis de comprendre les éléments qui appuient l’inscription (forces motrices) de la médiathèque dans le concept de « troisième lieu » et les éléments qui la freinent (forces restrictives).

Globalement, les médiathèques s’inscrivant le concept de « troisième lieu » sont Saint-Doulchard et Pigny. Certains points communs entre les deux ressortent. Les deux médiathèques sont proches d’un arrêt de bus et disposent d’un grand parking à proximité, comme à Bourges. Ils sont équipés de baies vitrées rendant le lieu attractif vu de l’extérieur. De plus, les lieux sont entièrement ouverts ce qui favorisent les échanges et les rencontres. Ils détiennent tous deux des rayons à roulettes permettant d’aménager l’espace comme ils le souhaitent. Les couleurs et la matière du sol utilisées rendent ces lieux chaleureux. Les fauteuils sont préférés aux chaises pour améliorer le confort des usagers et donner envie de rester. Elles détiennent toutes les deux des espaces extérieurs qui sont utilisés lorsque le temps s’y prête. Beaucoup d’activités sont organisées pour les enfants et les adultes, néanmoins à Saint –Doulchard, l’intervention des bibliothécaires n’est pas toujours obligatoire.

Afin de favoriser l’intergénérationnalité, les bibliothécaires ont souhaité classer leurs ouvrages par thème et non par tranches d’âge.

Cependant, Saint-Doulchard étant une commune plus importante, la médiathèque propose davantage de services tels que la salle de projection et d’exposition, les tablettes à disposition, un espace jeux vidéo et un espace pour consommer des boissons et des aliments. Nous pouvons préciser qu’à Pigny, le bureau d’accueil est dans le fond de la pièce alors qu’à Saint-Doulchard, il se trouve à l’entrée, rendant l’accueil plus agressif.

La visite de la médiathèque de Bourges nous a surtout permis d’identifier les freins dans l’inscription d’une médiathèque « troisième lieu ». Celle-ci dispose de peu d’espace de détente et les tables de travail sont mal positionnées, elles se trouvent entre deux rayons. De plus, les couleurs de la médiathèque sont froides et les accueils dans chaque espace ne favorisent pas le bien-être et le confort des usagers. Nous avions l’impression d’être surveillés.

La médiathèque de Bourges n’est pas inscrite dans le concept de « troisième lieu ». Il est encore nécessaire d’être silencieux et de ne pas faire de bruit sous peine d’être exclu de l’établissement.

Malgré tout, elle détient tout de même des caractéristiques identiques à Saint-Doulchard et Pigny. Par exemple, il y a la présence d’un espace de consommation de boissons et d’aliments et d’un accès aux personnes handicapées. Le lieu est entièrement ouvert, s’étend sur trois étages et est équipé de grandes baies vitrées teintées.

L’ensemble de ces éléments nous ont permis d’établir des hypothèses de suite de projet dans la médiathèque de Vasselay.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte